Skip to content

Dialogue n° 173 – Liberté pédagogique, j’écris ton nom

Dans les récents textes officiels pour l’école, on trouve de plus en plus de guides à suivre, de référentiels auxquels se conformer, de « bonnes pratiques » à mettre en œuvre, de recommandations insistantes, d’évaluations imposées… Il s’y lit une volonté d’orienter, de normaliser, d’encadrer fortement les pratiques de enseignants, de les inscrire dans des procédures dont les différentes étapes sont contrôlables.

Dans ce contexte, le n° 173 de Dialogue réfléchit à ce qui fonde la liberté pédagogique : la complexité du métier d’enseignant qui ne peut se réduire à la mise en application de prescriptions ; la place essentielle de la liberté dans l’école, valeur à faire partager aux élèves et à mettre en application dans les classes.

Il décrit et analyse différents moyens de résister aux volontés de limiter la liberté pédagogique et il montre qu’elle est un bien qui ne peut être que collectif, construit par des échanges et des recherches communes sur les normes et les pratiques du métier.

Sommaire / Edito / Extraits / commande : http://www.gfen.asso.fr/fr/dialogue_n_173

Dialogue n° 173 – Liberté pédagogique, j’écris ton nom GFEN, juillet 2019, 60 pages, 8 €

X