Analyse de l’activité. perspectives pour la conception et la transformation des situations de travail

couv.jpg

Auteur

Christine Vidal-Gomel (dir.)

Date de parution

20 janvier 2019

Résumé

Depuis le milieu des années 90, l’analyse de l’activité de travail s’est imposée comme un moyen pertinent pour concevoir des formations professionnelles. Dans cet ouvrage les analyses de l’activité sur lesquelles reposent les recherches présentées sont issues de l’ergonomie et des sciences de l’éducation (didactiques disciplinaires et professionnelle) afin d’éclairer à différents niveaux et sous différents angles la conception de formation. Les terrains sur et avec lesquels nous intervenons sont également diversifiés : le milieu de l’enseignement, mais aussi le domaine de l’aéronautique, de la conduite automobile, ou de l’agroalimentaire.

Dans ces travaux, l’analyse de l’activité est utilisée pour examiner les relations d’enseignement-apprentissage en situation, en portant attention au contenu de l’enseignement ou de la formation, et comme « objet » et « outil » de la formation. La formation conçue articule ainsi fortement les connaissances issues de l’action en situation et les connaissances théoriques, qui deviennent de nouveaux outils pour agir et ouvrir des possibilités nouvelles d’interprétations des situations et de transformation de leur propre activité par les acteurs.

L’analyse de l’activité est aussi utilisée pour analyser le travail en amont de la formation et au cours de la formation. Cette fois les travaux soulignent que pour former de futurs professionnels il faut non seulement disposer d’un modèle de ce que sont la formation et l’apprentissage mais aussi de ce qu’est le travail « réel », ce qu’il exige et quelles en sont ses conséquences. Le travail réel à prendre en compte est aussi bien celui des formés à l’issue de la formation — il englobe largement l’environnement dans lequel ils devront s’insérer —, que celui des formateurs. Il comprend alors également l’environnement technique, social, organisationnel et les relations d’enseignement-apprentissage. Ces deux niveaux d’analyse prennent en compte la nécessite de donner aux professionnels les moyens d’apprendre pour réaliser un travail de qualité et de construire leur santé au cours du temps.

Les contributions à cet ouvrage collectif examinent  les liens entre analyse de l’activité et conception sous ces différents angles, à partir desquels nous les avons regroupées :

  • Partie 1 — Analyser l’activité pour contribuer à la conception/transformation de formation.
  • Partie 2 — Concevoir des formations à partir de l’analyse de l’activité : comment ?
  • Partie 3 — Analyser l’activité de conception des formateurs pour transformer/concevoir des formations.
Partie 1 — Analyser l’activité pour contribuer à la conception/transformation de formation

Former à l’analyse des interactions orales à partir de situations exolingues ou comment voir des savoirs et des gestes professionnels dans l’activité enseignante. Nathalie Blanc

L’activité d’une enseignante débutante dans le cadre d’une formation par l’analyse croisée. Yannick Le Marec

Obéir, bidouiller ou désobéir : un dilemme au cœur des pratiques enseignantes. Dominique Cau-Bareille

Partie 2 — Concevoir des formations à partir de l’analyse de l’activité : comment ?

Articuler les démarches d’analyse du travail en ergonomie et didactique professionnelle pour la conception d’un EVAH. Vincent Boccara et Catherine Delgoulet

Analyse ergonomique et formation professionnelle dans le secteur agroalimentaire au Québec : historique et repères pour la conception. Céline Chatigny, Sylvie Ouellet et Nicole Vézina

Concevoir un dispositif de formation par la pratique pour des opérateurs : une approche ergonomique de la conduite de projet. Joffrey Beaujouan, Fabien Coutarel et Sophie Aubert

Partie 3 — Analyser l’activité de conception des formateurs pour transformer/concevoir des formations

Analyse multiniveaux de l’activité de médiation des formateurs.  Vincent Boccara, Christine Vidal-Gomel et Janine Rogalski

Transformer les conditions d’apprentissage par la transformation des conditions de travail du formateur. Sylvie Ouellet, Nicole Vézina et Céline Chatigny

Activités collectives d’enseignants lors de la mise en place d’une réforme quelles sources de développement ? Grégory Munoz et Olivier Villeret

 

X