Samedi 3 octobre 2020 “Loi de Programmation Pluriannuelle de la Recherche”

Le SAMEDI DE l’AECSE consacré à la Loi de Programmation Pluriannuelle de la Recherche qui s’est déroulé le 3 octobre 2020 de 9h30 à 12h30 a réuni une cinquantaine de participant.e.s, pour certain.e.s à l’université de Nanterre et pour une majorité en visio-conférence.

Il s’agissait de comprendre ce qui attend les chercheur.e.s et la recherche en général, mais également en sciences de l’éducation et de la formation.

Après un bref rappel des étapes de cette loi, depuis la publication des rapports préparatoires au projet de Loi jusqu’à son vote en procédure accélérée par le parlement, Christine Musselin directrice de recherche CNRS (Centre de Sociologie des Organisations, Sciences Po-CNRS, Paris) a présenté « Les paradoxes de la LPPR ou pourquoi l’annonce de moyens supplémentaires est-elle source de résistances ? » Elle a expliqué le contexte des réformes de ces 15 dernières années et les 4 grandes orientations de la LPPR, puis elle a livré ses propres réflexions.

Dans un second temps, Hugo Harari-Kermadec maître de conférences HDR au département d’économie et de gestion à l’ENS Paris-Saclay, chercheur à l’IDHES (UMR 8533, ENS Paris-Saclay et CNRS), chercheur associé au CEPN (UMR 7234, Université Paris 13 et CNRS), membre du collectif ACIDES, s’est appliqué à montrer « Une polarisation sociale du supérieur aggravée par le financement de la recherche » et comment cette loi est susceptible d’impacter l’enseignement supérieur et la recherche.

Les échanges et les débats ont abordé les questions de la place du Conseil National des Universités dans les titularisations et les chaires juniors ou tenure tracks, sur la connaissance d’éventuelles évaluations faites à l’étranger sur les effets d’une loi pour l’enseignement supérieur et la recherche renforçant les financements sur projets, sur le rôle de l’HCERES dans l’évaluation future des structures.

 

Les diaporamas des deux invités seront prochainement accessibles aux adhérent.e.s.

https://aecse.net/adherer/

 

Pour aller plus loin sur cette thématique :

Musselin, C.  (2017). La Grande course des universités. Paris, Presses de Sciences Po.

Musselin, C. & Harrari-Kermadec, H., articles sur la LPPR à paraître en novembre 2020 dans la Revue française de pédagogie.

Blanchard, M, Chauvel, S. et Harari-Kermadec, H. (2020). Quand la compétition entre les formations affecte les critères de recrutement : le cas des masters dans les universités franciliennes, Année sociologique, 2020/2, Vol. 70.

Le blog Approches Critiques et Interdisciplinaires des Dynamiques de l’Enseignement Supérieur (ACIDES) : https://acides.hypotheses.org/